samedi 29 décembre 2012

alcool, travestissement et voyages temporels

Donc voilà, moi c' est kaze, je présente mon projet bd pour le fanzine . L' idée c' est de montrer comment tout ça se construit .


A la base, je savais que je voulais un truc simple, qui se prend pas au sérieux .
J' ai pensé à plusieurs idées un peu tout le temps . A ce stade là ça relève vraiment du boulot passif je trouve . C' est bien de se poser et de réfléchir à une idée, en prenant des notes mais c' est aussi très important d' y penser un peu tout le temps en marchant, en faisant autre chose, etc.
Donc j' ai jeté plein d' idées avant de vraiment faire mon choix .

Puis finalement, en construisant mon histoire, je me suis rendu compte que l' intro en elle-même suffisait à faire une histoire courte . Donc j' ai développé cette histoire .
C' est difficile d' expliquer comment on trouve une idée . Et surtout je pense qu' il y a aucune méthode indispensable .
Moi perso, ça m' arrive beaucoup d' écrire mes réflexions, un peu comme si je parlais à moi-même . Et c' est con mais j' ai l' impression que ça m' aide beaucoup, à clarifier les choses, à partir dans plusieurs directions sans me perdre . Je fais des V1 des V2, je compare, j' écris ce qui va pas, ce qu' il faut arranger, etc.


Bref, voici le scénar :


Personnages :

Au fond, il n' y a que 2 personnages principaux :
Shishi (jeune)
Bottle, une alcoolique venue du futur .
Et des personnages vraiment secondaires : Un barman, Oolon, Pilaf, Shenron le dragon .
Shishi :
Ben c' est comme dans le manga hein . C' est une petite fille un peu naïve et romantique, qui croît tout le temps qu' on la drague et qui pense tout de suite au mariage . Dans l' idée c' est un peu une genre de meuf qui a été un brin trop influencée par des histoires conventionnelles où l' on se marie, ou tout les couples sont parfaits, où on te dit qu' une fille doit être comme ça .
Sinon, elle s' énerve facilement pour un rien et en vient souvent à utiliser son casque qui lance une lame-crête .

Bottle :
C' est une alcoolique dans un monde où l' alcool est interdit aux femmes . Mais elle a peu de moral et est prête à toutes les bassesses pour avoir ce qu' elle veut . Égoiste, menteuse, assez rebelle ou plutôt jemenfoutiste par rapport à ce qu' on lui impose . (une alcoolo quoi ^^ »)
rajout suite aux recherches graphiques :
- elle pourrait avoir un côté arnaqueur ou une meuf qui se déguise en bosozoku pour faire peur et boire gratos
Pitch :
Une alcoolique voyage dans le passé et change l' histoire à cause de sa soif sans fin .
Synopsis :

L' histoire se passe dans l' univers de Toriyama . On assiste dès le début à une scène de Dragon Ball : Pilaf a rassemblé toutes les Dragon Ball . San Goku et ses amis sont enfermés . Seuls Oolon et Plume peuvent arrêter Pilaf et sa bande .
Lorsque Pilaf invoque le Dragon, Oolon surgit pour exaucer le vœu en premier .
Mais contrairement à l' histoire original, Oolon ne parvient pas à exaucer son vœu, il reste immobilisé devant le dragon . Du sang coule de son nez, et il tombe dans les pommes .

Une centaine d' année plus tard, à Mushroom City . Bottle, une femme déguisé en homme, se fait jeter d' un bar . On lui dit qu' elle a de la chance qu' on ne lui envoie pas les flics . Elle se relève, réajuste sa fausse moustache, et s' en va en rouspétant .
Ceci dit, elle reste fière de son coup car elle a réussit à emporter une fin de bière, cachée dans son manteau .
Toujours déterminée à se saouler, elle décide de se diriger vers l' épicerie de nuit . Elle passe devant une grande affiche et l' on comprend que dans le futur, M.Satan est président . L' alcool est interdit aux femmes . Et la moustache est l' emblème de la suprématie masculine .

Bottle arrive devant sa voiture en titubant . Elle cherche les clés et se pète la gueule en marchant sur ses fringues d' hommes mal ajustées . Elle dégringole ainsi à travers un fossé et se retrouve dans une déchetterie, nez à nez avec une vieille machine à voyager dans le temps  .
Elle est tellement bourrée, qu' elle ne se rend pas compte qu' elle a bougé d' endroit . Elle utilise ainsi la machine à voyager dans le temps, et se retrouve au présent .

Bottle retrouve son épicerie de nuit et y rentre, toujours déguisée, pour acheter de l' alcool . Elle ne s' aperçoit pas qu' elle a changé d' époque, son épicerie de nuit est alors une sorte de droguerie/pharmacie .
Bottle note que son vendeur habituel à changé : c' est maintenant Shishi qui tient le magasin pour aider son oncle absent . Bottle est contente, elle se dit qu' il sera d' autant plus facile de convaincre une petite fille .
Shishi lui répond qu' ils ont de l' alcool mais qu' ils n' en vendent pas . Bottle insiste pour qu' elle aille en chercher, et commence à lui faire du charme pour avoir ce qu' elle veut .
Shishi est flattée et pense aussitôt que son client veut se marier avec elle . Mais elle répond qu' elle est déjà fiancée, et qu' elle devra s' arranger avec San Goku pour avoir sa main .
Bottle répond qu' elle s' est occupée de San Goku . Shishi se dit que son client doit être tres fort, elle rougit et accepte de chercher de l' alcool dans les réserves .

En cherchant parmi des rangées de flacons étranges, elle pense à son futur : sa vie d' épouse avec ce client . Elle désespère en se disant qu' elle a encore tant d' année à attendre pour avoir l' age de se marier . Soudain, en tombant sur quelques flacons, elle semble avoir une idée .

Bottle attend devant les rayons, elle s' étonne que toute la déco ait changé aussi rapidement . Lorsqu' elle voit arriver Shishi avec un flacon tout petit, elle commence à s' énerver . Mais c' est tout ce qu' il reste et elle se retient sa colère lorsqu' elle comprend qu' elle devra se contenter de ça ou ne rien avoir .
Shishi sert l' alcool, mais Bottle réalise que Shishi se sert aussi un verre en vidant la bouteille . Elle tient à fêter leur fiançailles . Bottle s' énerve et lui dit qu' une fille ne peut pas boire .
Shishi pour se venger, veut tout reprendre, mais Bottle se dépêche de tout boire . Shishi est alors excessivement inquiète . Bottle ne comprend pas avant de voir derrière l' étiquette décollée de la bouteille, une autre étiquette marquée « lotion de croissance » .
Elle ressent alors d' étrange sensations et grandit . Ses vêtements commencent à se déchirer et Shishi est surprise de se prendre un soutif dans la gueule .

On revient à Oolon qui va faire son vœu . Il arrive devant le dragon et se demande quoi demander . Le temps presse, il réfléchit rapidement . Une photo de fille nue . Ou mieux, une culotte . Mais lorsqu' il s' adresse au Dragon pour exaucer son vœu, il voit une fille géante, nue, dans le décors . Il tombe alors dans les pommes . Laissant à Pilaf l' occasion d' exaucer son vœu : être le maître du monde .
Décors :

Dans le futur :
La devanture du bar à Mushroom City
la rue qui mène à la voiture de Bottle (avec l' affiche),
la voiture au bord du fossé
la dechetterie


Présent :

Mushroom City et le magasin de Shishi
Dans le magasin
A côté du chateau de Pilaf, à l' endroit où il invoque Shenron

Question techniques, de mise en forme :Le format ça sera du A5, parce que le A5, c' est cool, pas prise de tête (y a pas mille cases dedans), c' est pratique pour dessiner, on voit l' ensemble de la page, etc.
Et vu que j' ai vu beaucoup trop gros, y a beaucoup de pages, donc je vais me contenter du noir et blanc pour gagner du temps .

Puis j' ai fait quelques recherches graphiques .

A ce stade d' avancement, c' était même pas vraiment nécessaire, mais ça m' amusait alors j' en ai fait quand même .
La plupart des recherches sont à jeter (si ce n' est toutes), y en a des très très moches, mais je les ai posté quand même (tant pis pour la honte) parce que l' intérêt c' est de chercher, pas de faire quelque chose de beau . Toutes mes recherches mènent à des erreurs mais c' est les erreurs qui me permettent de savoir ce que je veux et ce que je ne veux pas .
L' air de rien, en dessinant comme ça, je construis aussi le caractère de mes persos . Parce que de nouvelles idées m' arrivent . Un caractère charlatan chic, ou alors une meuf travestie en bosozoku (j' ai bien envie de rester sur cette dernière idée) . C'est des trucs que j' ai trouvé via les recherches graphiques et que j' aurai pas forcément trouvé sans dessiner .








vendredi 21 décembre 2012

Comment faire son book Gobelins

Hello,

comme premier message, voici un guide plus ou moins exhaustif sur la composition d'un book pour entrer aux gobelins entre autres

Apparté : [si l'un de vos dessin apparaît ici, pardonnez moi mille fois, il y a trop de ref pour que je demande l'autorisation préalable à chaque fois, ceci n'est qu'un blog d'explications, je ne prétend pas être l'auteur de ces travaux et je n'en tire aucun bénéfice économique, mais s'il y a la moindre gêne, dites le moi simplement et je le retire tout de suite bien sûr]


 Bref:

Cette liste est tiré d'un thread beaucoup plus poussé du forum CQFD, en rien elle ne donne l'ensemble des conseils pour bien se préparer, si vous voulez en savoir plus venez sur le forum, à condition que vous soyez motivé pour bosser dur et partager avec les autres

Première chose ESSENTIELLE : il n'y a pas de book type , ceci n'est qu'une BASE, sur laquelle vous devrez rajouter vos trucs persos, votre personnalité, sensibilité, particularité... etc

2 : les mecs des jury n'aiment pas du tout du tout les books qui se ressemblent les un les autres donc ne cherchez pas a copier untel pour vous rassurer, restez vous même. Cependant ils ont besoin de gens qui ont une base commune et qui sont capable de dessiner avec pas mal de contraintes techniques.

3 : le dessin pratiqué de manière pro c'est comme un sport de haut niveau, ça n'a rien d'un truc qu'on fait par défaut mais au contraire, ça demande plus d'investissement que la plupart des métiers. 

4 : faire un book de 40 pages A3 est inutile. Mieux vaut montrer UNIQUEMENT le meilleur que plein de trucs moyens.




Voici une liste du minimum syndical à fournir conseillé pour un book format A3:

Pourquoi une liste? Pour pouvoir vous fixer des limites, une dead line, des objectifs concrets et clairs. Le concours des gobelins c'est pas si dur si on SAIT OÙ ON VA dans le travail.


 1/ Dessin d'obs: 

_ De gens, en pieds, en buste, ou visage, 1 page ou 2
Uniquement des dessins de gens vivants et non de pantins morts qui ne racontent rien comme il y en a dans 99% des book d'entrée

Le dessin d'anime, d'illu ou de bd c'est un dessin NARRATIF, ça implique que ce soit la priorité sur tout le reste.
Si votre technique efface l'expressivité ou la lisibilité de votre dessin,  JETEZ LE... Si vous ne racontez rien de spécial dans votre dessin, MÊME SI vous le kiffez esthétiquement, il ne touchera personne, il ne sert donc a rien, et donc JETEZ LE...





ATTENTION : le ratio quand on débute est extrêmement faible (il n'augmente pas tellement après d'ailleurs -_-) 
Donc si vous voulez montrer 10 têtes potables, faites-en 300 d'abord et ensuite jetez les et faites en 300 de plus et là prenez en 10.

Si vous ne respectez pas ce ratio vous aurez du mal..

Sur le forum CQFD j'ai organisé des UV , des sortes d'exercices collectifs basés sur 2 critères : passer énormément de temps sur chaque exo et jeter énormément de dessins pour en garder très peu, sans parler de la technique/méthode spécifique à chaque exo.

Ces UV sont vraiment efficaces, je les ai imaginés à partir de mon expérience de prof particulière depuis des années, et bien sûr à partir de ce que j'ai appris aux gobelins et dans mes différents boulots.

J'organise aussi sur le forum des fois des concours blancs gobelins à ma sauce bien sûr.



_ d'animaux de toutes sortes : plus c'est expressif mieux ce sera.. 1 page ou 2, à ne surtout pas négliger

_ objets, véhicules, paysages urbain ou naturels, 1 page ou 2, pour apprendre la perspective, la composition... etc.
Plus le sujet est difficile et vous ne l'avez jamais fait, plus le ratio est abominable, et vous devrez en faire énormément avant de pouvoir réussir un seul dessin.. Il vaut mieux s'y préparer psychologiquement..





scenettes , 1 page ou 2 :
Le but du dessin narratif : raconter la vie, les gens.. donc le but du dessin d'obs des gens, raconter leur vie, pour mieux la retranscrire dans les histoires:


1/ bis : Des croquis de nus. 

_ Pour cela il faut prendre le plus de cours de nus possible et notamment des cours de MORPHOLOGIE car on ne peut bien dessiner que ce que l'on comprend.


Cet exercice est (du moins au début) purement technique. les critères sont la justesse des volumes et notamment des articulations, la justesse de la pose et son dynamisme.

Des vidéos extrêmement poussées et efficaces existent sur le net et notamment sur les sites de trucs qu'on s'échange d'ordi a ordi sisi vous voyez ce que je veux dire, tirés des cours d'un grand prof nommé VILPPU. ça pèse 15 a 17 giga et voici un exemple au hasard:

Le principe c'est comme un cours mais à la maison, cela implique de prendre des notes et de s'entraîner comme des devoirs classiques. Le but est donc de comprendre l'anatomie, pas juste de la recopier.

Comme vous le voyez, on n'apprend jamais mieux qu'en regardant les autres dessiner. Méfiez vous des profs qui ne dessinent pas devant vous, ne rectifient pas eux-même vos dessins pour illustrer leur propos. Même s'ils viennent d'une grand boîte, il y a une différence entre un grand prof pédagogique et un grand dessinateur mais piètre pédagogue, et ils sont légion.




En tout vous pouvez montrer 2 à 3 pages de nus.



2/ Le design de persos :

À partir de là ce sont des  pages faisables dans le cadre d'un projet perso, ce qui est une nouveauté de l'année car officiellement demandé à l'oral mais qui pour moi est une évidence quand on veut entrer dans une école aussi poussée.


 Le design n’est pas un kiff graphique, il faut raconter une histoire avec des gens, créer de véritables être vivants, dessiner à partir de caractères établis et crédibles et EN FONCTION de ces caractères... Le dessin est en grande partie similaire au travail d'un acteur qui se fond dans son rôle..

Ensuite seulement on dessine et on se lâche graphiquement.
Inverser ces étapes ou nier cette première étape peut gâcher totalement un design car le rendre inefficace..

 Il faut donc commencer par créer un pitch impliquant 2 persos. Déterminer leurs relations entre eux (haine amour etc) et leur caractère, explicite ou profond.

Si vous faites un réel projet perso, alors vous devez créer de véritables pitch d'histoires potentielles, et pour cela vous devez étudier le scénario. C'est pour moi le minimum quand on veut entrer aux gobelins, et qu'on veut espérer devenir réalisateur et non seulement directeur artistique.

Comme pour le reste c'est un sujet trop spécifique a aborder ici , allez voir sur le forum etc etc


Pour faire un pitch sympa il faut en faire 20 et garder le meilleur.
Le must étant de faire un perso humain et un animal (humanoïde pourquoi pas)
Et surtout le must c’est d’être capable de faire rire, ne pas se prendre au serieux.


Si on part du principe de 2 persos montrés : ne pas bourrer les pages
Chaque perso prendra 4 pages.

Sur la même page : Recherches de silhouettes pour le perso, puis quelques recherches rough du perso et bien sur 1 posing en pied qui bougent pas (mais posing un peu dynamique c sympa)

1 page de 5 posings de tete tie downé (rough mais volumes) (ou peut être 8 max)


1 page de 5 posings en pied acting dynamiques 


1 page avec des posings des 2 persos en interaction selon ce qu’on décide de leur relation bien sûr.






Bien entendu pour faire ce genre de dessins, il faut une méthode très rodée, ça ne s'improvise pas , ça demande énormément de dessins préparatoires et surtout surtout, beaucoup de RÉFLEXION. Le dessin pro ce n'est pas de l'impro sur un coup de chance, c'est plutôt beaucoup de labeur. Plus de détails sur le forum lui même, à condition que vous soyez sérieux et motivés pour partager votre savoir!


3/ Le story board: 

 À partir du pitch des persos, créer un board : 2 a 5 pages,  attention à la présentation, si c'est petit et illisible ça ne servira à rien. Le board est essentiel pour montrer qu'on veut raconter des histoires et pas juste faire des design au pif stylés mais qui ne veulent rien dire.

Le story board n’est que l’étape finale. Il faut d’abord écrire précisément l’histoire à partir du pitch, puis dessiner le prédécoupage rough de l’histoire, et après l’avoir rebossé à mort cleaner et remettre aux volumes etc , et cette étape finale devient le board. Bref ça ne s'improvise surtout pas, ça demande beaucoup de temps et de réflexion, et d'apprentissage d'une méthode professionnelle. Ce n'est pas du tout un truc à prendre à la légère.


Perso j'ai appris ce métier après avoir fini les gobelins, car ce n'était pas mis en valeur, alors que paradoxalement on nous demandait d'être des real nés, ce qui est un contre sens total et une grave erreur de cette école mais passons et débrouillons-nous par nous-même.
 

Le story board est intrinsèquement lié au travail du scénariste, il est indispensable d'avoir des notions sérieuses de méthode d'écriture de scénario pour bien faire du board.

C'est le poste le plus important après real (et à mon avis c'est plus important que real lui-même) , c'est à mon avis aussi le poste le plus intéressant car c'est la que tout se décide et notamment les intentions d'anime, le timing global, le ton de l'histoire etc. C'est donc aussi l'un des postes les mieux payés (bon ok pour une quantité de travail et des responsabilités supérieures, mais c'est logique).

Savoir bien boarder permet de mieux animer je pense
et accessoirement c'est la moitié de la note du concours des gobelins, alors que personne ne le révise et ne sait vraiment ce que c'est.

La plupart des book de jeunes étudiants sont bardés de dessins de persos qui ne racontent pas grand chose et qui ne bougent pas vraiment ou sans vraiment de sens disons (je généralise exprès). Le scénario, le story board ne sont PAS mis en valeur du tout en france, et c'est une grave erreur alors que aux states c'est bien sur extrêmement mis en valeur





Lorsqu'on débute on se base plutôt sur l'apparence du dessin, et lorsqu'on mûrit, on s'intéresse au sens du dessin, bien au delà du style, et c'est cela qui rend un dessin plus "pro" avant tout le reste.

4/ Le layout : 

 1 page au moins d'un layout BG pour montrer que vous savez faire un décor en pers. Si vous avez des ballz, mettez un perso bien proportionné dedans
 Le layout c'est l'étape qui vient entre le story board et le decor def couleur/l'animation. C'est là qu'on met au modèle les persos dans les décors (en volume et en pers et proportionnés les uns par rapport aux autres), et les décors eux-même (la pers les volumes etc). C'est un poste clé et qui est encore en activité en france (car l'anime 2D est extrêmement souvent délocalisée aujourd'hui, donc faut pas compter dessus trop trop hein), très technique et absolument passionnant pour ma part.

il y a 2 sortes de layout man : les layoutman decors et les layout man persos

genre ici Bambi (je ne connais pas l'auteur pardon a lui) : layout BG
 
 ici la merveilleuse série Wakfu à laquelle j'ai pu participer : un layout perso nommé "genga" dans le jargon jap et ankamesque

 
  5/ Posings dynamiques


 2 ou 3 pages au moins: pour en mettre des caisses sur le fait que vous n'avez aucun problème à animer un perso dans TOUS les sens, que ça raconte quelque chose ou pas d'ailleurs. Ces pages doivent être un gros défouloir à la FLCL.

Donc soyez gratuits, éclatez-vous simplement à vous dérouiller dans le dessin dynamique, prenez même des persos existant genre faites des fanarts










 6/ Color script


 1 pages ou 2:  à partir des principaux plans du story board, les retirer et coloriser dessus pour créer l’ambiance génerale d’après les plans principaux. Rester en petites vignettes rough type post it, si vous manipulez pas la couleur, faites-le au moins en niveau de gris pour montrer que vous maîtrisez un minimum la lumière.

 Bon la c'est un color script mega poussé on peut faire plus simple bien sûr.





Voila pour le minimum syndical à mes yeux

Vous pouvez gonfler certaines rubriques selon vos spécialités évidemment, ces nombres de pages sont simplement schématiques et suggestifs cela va sans dire, et surtout vous devez ajouter des pages de travaux plus persos,  vous pouvez améliorer ces concepts de pages proposés ici, dans le bon sens évidemment.



Que dire d'autre? ne vous fiez pas aux sites qui vous promettent d'apprendre le dessin alors qu'ils sont tenus par des non professionnels qui font des metiers qui n'ont rien a voir avec le dessin. Ils sont bardés de conneries malgré leur bonne volonté. Ne vous fiez pas non plus au site qui propose des poses d'ecorché en 3D, les persos sont raides, faux et flous, aucun interet, regardez plutot du Vilppu.
  
Si vous ne comprenez pas certaines choses du texte, n'hésitez pas à poser des questions, si vous voulez des avis plus spécifiques, allez voir sur le forum.